Chattes de gouttières - Chapitre 4

Pour voir le chapitre précédant, cliques ici.

Pour lire du début, cliques ici.

***

-Éric, lança-t-elle, le souffle court. Elle n'arrivait simplement pas à y croire.
-Hey! Ça va beauty?

Un sourire se dessina sur ses lèvres. Cette voix lui avait tant manqué...Un flot de souvenirs déferla dans sa tête, puis, cette douce sensation, celle qu'elle avait toujours auprès de lui.

-Je vais bien maintenant, dit-elle, toujours en souriant.
-Je passe te prendre à midi, je t'amène manger. Sois prête!

Puis, il raccrocha. Nickie se tourna vers son réveil: 9h15. Il lui restait moins de trois heures pour se transformer en véritable princesse. Elle n'avait pas une minute à perdre. elle voulait qu'Éric soit véritablement bouche-bée en l'apercevant.

Elle sauta dans la douche. En y pénétrant, elle eu un flash de la nuit qu'elle venait de passer. Sebastian et elle, leurs corps enlacés, brûlants de désir...Elle ferma les yeux et tenta de chasser cette dernière image de son esprit. L'eau qui lui coulait sur le corps était très chaude, ce qui calma un peu la jeune femme. La pièce fut bientôt remplie de vapeur et lorsque Nickie se retourna, elle vit les empreintes que sa main avait laissé sur la porte de la douche il y a de cela à peine quelques heures. Sa gorge se noua. Elle enfouit son visage sous l'eau, comme si elle tenait à faire disparaitre les larmes qui naissaient sur son visage. Elle ne devait plus y songer, c'était une erreur de parcours.

Ce qui c'était passé la veille n'avait été qu'un écart de conduite, qu'une impulsion qu'elle n'avait pas eu la force de réprimer. Elle s'en voulait énormément. Elle avait mis en péril une amitié qui était si précieuse à ses yeux et elle aurait fait n'importe quoi pour revenir en arrière et...se contrôler. Elle s'était sentie si proche de Sebastian hier soir...Plus proche qu'il ne l'aurait fallu.

Les pensées de Nickie se bousculaient dans sa tête. Non. Elle devait laisser le passé derrière et regarder vers l'avenir, aujourd'hui plus que n'importe quand. Et son avenir n'était pas Sebastian, elle en était certaine. Son avenir était avec Éric,
 c'était Éric!

***

L'adolescente regardait la fenêtre de son amie depuis le stationnement du pavillon. La lumière était allumée et la toile à demi-ouverte, ce qui signifiait qu'elle était là. Paralysée, elle n'osait pas sortir de sa voiture. Ses mains crispées sur le volant, elle pris une profonde inspiration pour se donner du courage, puis coupa le contact. Elle devait y aller. Nickie était son amie depuis bientôt trois ans et elle se devait de lui dire, du moins d'essayer de le faire. Elle monta les escaliers jusqu'à l'étage où se trouvait la chambre à Nickie, puis s'avança jusqu'au fond du corridor.

Sur la porte de la cégepienne se trouvait plusieurs photos de ses amis, dont une où elle était photographiée avec toutes les filles. La photo datait de Noël dernier. Elles s'étaient décorées avec des guirlandes, des choux ou des bois de rennes. La jeune femme sourit en se rappelant cette petite soirée. Elles avaient tellement ri toutes les quatre! Elle devait absolument parler à Nickie si elle voulait que des soirées comme celles-ci arrivent encore...

***


On frappait à la porte. Paniquée, Nickie se tourna vers son cadran: 10h30. Ce n'était pas Éric, il était trop tôt. Nickie ne fut qu'à demi soulagée. Et si c'était Sebastian? On frappait avec insistance. Elle n'avait pas le choix d'aller ouvrir, elle s'y résigna.

L'adolescente eu un bref mouvement de recul lorsqu'elle aperçut Audrey. Était-elle jalouse au point de venir lui demander des comptes au sujet de Sebastian?

En voyant la moitié de la garde-robe sur le lit de Nickie ainsi que sa trousse de maquillage qu'elle gardait pour les occasions spéciales, Audrey s'aperçut qu'elle dérangeait sûrement son amie.

-Je...eeeeeee...Je te dérange hein? Je repasserai, navrée...

Puis, elle disparu dans le corridor.

-C'est ridicule! lança Nickie pour elle-même avant de se diriger à la poursuite d'Audrey.

Elle réussit à la convaincre de venir s'asseoir. Cette dernière pleurait. Bien qu'il y eu une tension entre elles les derniers jours, Nickie considérait vraiment Audrey comme une bonne amie et elle était inquiète de la voir ainsi.

-Qu'est-ce qui se passe ma belle?


Pour lire le prochain chapitre, reviens le 2 juin à 20h.

***

Pour pimenter ta propre histoire d'amour:  https://lesdoucesfoliesdenickie.com/collections/exclusivites

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés