Chattes de gouttières - Chapitre 1

Pour lire le chapitre précédent, clique ici.

***

Du haut de ses dix-sept ans, Nickie ne voyait pas vraiment ce que ses amies trouvaient d'encore magique à Beauce Carnaval. Cependant, elle le découvrirait bientôt...


Arrivée sur le site, l'odeur de friture mélangée à celle de la barbe à papa réveilla en elle un douloureux souvenir. Elle se revit, l'an dernier, assise à ce banc, attendant Éric avec impatience. Il était en retard, comme toujours, mais son coup de fil inattendu l'avait tant ravie qu'elle était néanmoins fébrile à l'idée de le revoir. C'est là qu'elle l'avait vu...dans la voiture de Jérémy, son ancien petit ami et son ennemi juré! Jérémy n'avait jamais accepté le fait que Nickie puisse le laisser et, depuis ce temps, il s'était fait un devoir de tout faire pour le lui faire payer. Comment pouvait-on agir ainsi à vingt-deux ans? Une ombre avait soudainement passé dans les yeux de Nickie. Elle réalisait très bien que jamais Éric et elle ne pourraient avoir de véritable relation par la faute de cette histoire. Et elle compris aussi qu'elle ne pouvait pas le voir ce soir là non plus, puisqu'il était avec ce dernier. Nickie avait sentit son monde s'écrouler. Chaque fois qu'Éric bravait les interdits pour lui rendre visite, il allumait en elle une lueur d'espoir. Elle se sentait alors prête à y croire, croire que l'amour pouvait vraiment tout affronter... Mais ce soir là, encore une fois, ses espoirs s'étaient brisés. Pourquoi cela devait-il être si compliqué?

Et plus tard ce soir là, Éric était arrivé avec un énorme Bob l'Éponge qu'il avait gagné pour elle au jeu des fléchettes. Celui-ci lui avait ensuite expliqué qu'il avait avoué à Jérémy qu'il passait la soirée avec elle et que les deux amis s'étaient disputés, ce qui expliquait son retard. Bien qu'elle n'eut aucunement l'intention de créer un conflit entre les deux jeunes hommes, elle était triste de devoir malgré elle imposer un choix à Éric. Ce soir là, pourtant, peu de tout cela lui avait importé, puisque c'était ELLE qu'il avait choisit...Et c'est devant un manège tout illuminé qu'ils avaient échangés l'un de ces si précieux baiser interdit...


***


-Tu pensais à Éric, pas vrai?

Nickie fixa une dernière fois le Music Fest en se rappelant ce baiser. Elle en avait encore les lèvres qui brûlaient à son seul souvenir. En guise de réponse à son amie, elle fit un léger signe de tête.

-Toujours pas de nouvelles de lui?

-Non, pas depuis un mois...En fin de compte, il doit avoir choisit Jérémy...

À cette pensée, Nickie sentit son cœur se serrer.

-De toute façon, je suis passée à autre chose! Et puis, on est à Beauce Carnaval non? C'est rempli de mecs qui attendent juste une fille sexy comme moi pour passer une bonne soirée...

Stessy éclata de rire devant l'air sérieux de son amie, puisqu'elle savait très bien qu'elle blaguait. Cependant, celle-ci se demandait s'il n'y avait pas un fond de vérité dans la blague de sa copine. Et si c'était le cas, elle savait déjà qu'elle se ferait mal puisqu'elle cherchait sans doute seulement à oublier Éric.

-Par quoi on commence? dirent deux voix à l'unisson derrière elles.

Sonia et Audrey avaient fini par les rattraper, après avoir été chercher leur bracelet. Audrey, véritable croqueuse d'hommes, avait déjà sa prochaine victime en tête. À seize ans, ses courbes en faisait déjà rêver plus d'un et elle en était consciente, elle aimait bien jouer les femmes fatales. C'était ce qui inquiétait Stessy, qui avait peur que Nickie commence le même jeu, essayant d'oublier une histoire qui l'avait tant fait souffrir.

-On pourrait commencer par là, fit soudainement Nickie avec un grand sourire.

-SÉBASS!!! Firent le trio en coeur.

Les quatres filles se dirigèrent vers le forain. Il était sexy, comme toujours, mais on aurait dit que le fait qu'il soit vêtu d'un uniforme de Beauce Carnaval le rendait encore plus craquant aux yeux des adolescentes. Il leur donna à chacune leur câlin, comme il le faisait toujours. Cependant, il s'attarda un peu plus à Nickie, ce qui irrita Audrey, habituée d'être le centre d'attention.

Sebastian était l'ami de Nickie depuis maintenant deux ans. Ils s'étaient justement connus au Beauce Carnaval, grâce à des amis communs. À l'époque, Nickie avait littéralement craquée pour lui, mais s'était bien gardée de le lui dire; il était en couple lors de leur rencontre. Depuis ce temps, ils étaient devenu amis, mais Nickie ne pouvait s'empêcher d'avoir un certain désir de proximité avec lui; comme une sorte de fantasme... Elle avait souvent parlé de ce sentiment un peu spécial avec Stessy et les deux adolescentes s'amusaient à l'appeler le fruit défendu! Comme Sebastian était du genre sociable, il avait rapidement commencé à discuter avec le cercle d'amis de Nickie, mais curieusement, il n'avait jamais semblé intéressé par Audrey. Celle-ci en était offusquée, mais Nickie elle, s'en trouvait plutôt flattée. En effet, l'attirance qu'elle éprouvait un peu pour Sebastian semblait partagée, ce qui lui faisait un petit velours. Mais elle n'osait pas rêver, il était un homme très en demande et Nickie n'appréciait pas particulièrement la compétition. Sebastian resterait bel et bien toujours un fruit défendu...

Perdue dans ses pensées, la rouquine restait muette devant la conversation de ces amis. Audrey, quant à elle, jouait le grand jeu avec ses battements de cils et ses regards à la dérobée. Loin d'être impressionné, le jeune homme se tourna plutôt vers Nickie pour lui demander à quoi elle pensait. Avant même que cette dernière aie eu le temps d'ouvrir la bouche, une voix masculine attira leur attention.

-Tu gardes les plus jolies pour toi ou quoi?

Il était grand, il était beau, il avait une voix sexy et un sourire à faire fondre. Son nom était Dany et c'était LUI le prochain trophée de chasse d'Audrey. Nickie regarda son amie du coin de l'oeil et compris tout de suite qu'il était inutile même d'y penser, Audrey avait déjà en tête de prendre possession du terrain. Sebastian regarda la scène, amusé. Il se tourna vers Nickie et lui murmura à l'oreille:

- Dire qu'il y a à peine deux minutes c'est pour moi que vous vous chamailliez!

Surprise, et aussi un peu insultée, la jeune femme se raidit à son commentaire. Comment avait-il pu remarquer le petit duel auquel les deux jeunes femmes se livraient? Satisfait de la réaction qu'il avait provoqué, le don juan détourna son regard de Nickie pour donner une accolade à son collègue de travail.

-Dany! Je te présente Sonia, Audrey, Stessy et ma préférée, la p'tite Nickie.

Celui-ci salua le quatuor avant de reposer son regard sur Nickie.

-Je comprends pourquoi c'est ta préférée...ajouta-t-il avec un clin d'oeil.

Nickie devint écarlate et tenta tant bien que mal de lui rendre son sourire sans avoir l'air trop intimidée. Audrey avait elle aussi pris des couleurs, rouge de jalousie. Elle jeta un regard rempli d'éclairs à son amie. Comment pouvait-elle plaire à un gars, un homme, aussi séduisant? Sans vouloir dénigrer son amie, celle-ci était plutôt du type garçon manqué; aucun maquillage sauf son éternelle ligne noire sous les yeux, vêtue la plupart du temps d'un pantalon style armé qui cachait ses jambes interminables et des hauts, révélateurs certes, mais dont les chaînes ou les écritures enlevaient toute coquetterie. Elle avait l'air d'une dopée, hors, elle en était l'opposée, elle détestait la drogue et refusait d'y toucher. Audrey commençait à se demander si son look de mauvaise fille n'était pas pour faire croire qu'elle était une bête de sexe. Si c'était le cas, le peu de gars qui étaient intéressés par l'affaire devaient être déçus: Nickie n'avait pas beaucoup d'expérience en la matière. Vraiment, un homme comme Dany méritait de passer la soirée en une compagnie un peu plus féminine: la sienne!

Audrey releva légèrement sa jupe afin que celle-ci dévoile un peu mieux ses cuisses. Elle vint se placer directement devant Nickie et elle entama la conversation avec Dany. Cette dernière fulminait. Elle regarda Stessy du coin de l'oeil et celle-ci comprit que la jeune femme voulait qu'elle la suive. Elle s'exécuta. Sonia les suivit, n'ayant pas envie de jouer les chaperons. Nickie passa entre Audrey et Dany, accrochant Audrey au passage.

-Oops, dit-elle en lançant un sourire mesquin à celle qui ce soir, se révélait être bien moins son amie qu'elle ne l'avait cru.

***



-Alors, on commence par quoi? demanda Stessy, choquée de l'attitude d'Audrey, mais bien décidée de passer une belle soirée quand même.

-Music Fest! répondit Sonia, qui adorait ce manège.

-Parfait répondirent les deux autres en coeur.


Arrivée dans la file, Sonia pointa le jeune homme qui s'occupait de vérifier les billets. C'était Dany! Et il n'y avait aucune trace d'Audrey dans les parages....Le bel inconnu l'avait-il déjà remercié pour ses services?

-Il a dit à Audrey qu'il devait retourner au travail, mais il m'a fait savoir qu'il préférait travailler plutôt que de rester avec une ''facile'' comme elle, dit Sébass.

Il avait rejoins les autres filles et avait amicalement pris Nickie par les hanches, ce qui l'avait fait frissonner. Bien sûr, celle-ci savait qu'il faisait ce geste à toutes ses amies, mais le contact de ses mains sur elle la faisait fondre. Il était si doux, mais en même temps si...puissant! Le sourire que Dany fit en sa direction la tira de ses rêveries.

-C'est à notre tour! dit Stessy , dans un coup d'épaule à sa copine.

Lorsqu'il fut rendu aux trois filles, Dany pris la main de Nickie afin de vérifier son bracelet. Il lui fit un petit clin d'œil avant de la laisser passer. Il la suivit des yeux jusqu'à ce que celle-ci soit bien installée dans le siège. Elle le remarqua et se sentit rougir.

Le reste de la soirée se déroula de la même façon: regards, sourires, clins d'œil...Stessy consulta sa montre, il était près de onze heure. Dany finirait bientôt sa journée et Nickie et lui allaient sûrement repartir ensemble. À voir l'attitude de Nickie, Stessy ne s'en faisait plus trop. Celle-ci avait simplement envie de s'amuser, ce n'était pas un crime. Et puis, son amie était une fille réaliste, elle savait bien qu'un forain n'est pas un prince charmant...ou un fruit défendu! Cette dernière pensée la fit sourire.

-Un dernier tour de manège les girls?

Stessy sursauta, Nickie sentit des mains brûlantes lui entourer les hanches. Sebastian pris ensuite Sonia par les épaules et fit signe aux filles d'embarquer. Audrey était là elle aussi, Sebastian l'ayant convaincu d'arrêter de faire la tête. Il n'avait suffit que de la complimenter un peu afin de flatter son orgueil froissé. Et pour ce qui est de complimenter une femme, Sébass était un vrai pro.

Dany accrocha Nickie et l'attira vers lui. Il observa sa réaction. Celle-ci colla son bassin sur le sien en guise de réponse. Ils avaient l'air d'être sur la même longueur d'onde. Il s'avança...

-Tu habites où?

Encore une fois, Nickie sentit ses joues s'empourprer. Ce qu'elle était sur le point de faire ce soir n'était aucunement une pratique courante pour elle.

-Au pavillon...

Bon, elle avouait que ce n'était pas ce qu'il y a de plus luxueux que de vivre dans les résidences du cégep, mais les gars aimaient bien avoir la chance de pénétrer dans la résidence des filles...

-Tu as quel âge?

Ça y était...À cette question, Nickie su qu'elle repartirait les mains vides ce soir. Bien que ses parents n'ont plus vraiment leur place dans sa vie( sur ce point là on s'entend), le fait que celle-ci ne soit pas majeure allait sûrement effrayer Dany. En effet, les gars devaient se surveiller puisqu'il y avait eu quelques plaintes de détournement de mineurs lors de la dernière saison.

-Dix-sept ans...répondit-elle dans un soupir.

Le forain fit semblant de ne pas être déçu, il afficha son plus beau sourire.

-Alors je viendrai peut-être faire un tour. Quel est ton numéro de chambre?

-301.

Elle joua le jeu et sourit. La soirée s'achevait de façon plutôt décevante. Sebastian devina ce qui se passait au regard que Nickie lui lança à la dérobée. Il trouva que Dany venait de passer à côté d'une perle rare. Il alla vite rejoindre Nickie qui l'appelait du regard. Celle-ci devait être froissée, puisque c'était la première fois qu'elle osait s'avancer ainsi.

Après avoir salué Dany, la bande d'amis se dirigèrent vers la voiture de la mère d'Audrey. Nickie, qui habitait à quelques rues du site, décida de rentrer à pieds.

-Sebastian, fit-elle, tout bas. Je n'ai pas envie de rester seule.

Elle lui fit un sourire en coin, puis baissa les yeux. Elle ne savait pas pourquoi, mais ce revirement de situation l'avait blessé. Elle s'était sentie rejetée.

-Je vais te raccompagner.

Il déposa un baiser sur son front. Nickie trouva le geste gentil, comme celui d'un grand frère.

-Ça tombe bien, j'ai de la vaisselle à faire!

Les deux amis éclatèrent de rire et partirent vers la chambre de Nickie, portés par une fraîche brise printanière.

 

Pour lire le prochain chapitre, cliques ici.

***

Pour pimenter ta propre histoire d'amour:  https://lesdoucesfoliesdenickie.com/collections/exclusivites


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés