Livraison GRATUITE avec tout achat de 69$ et plus

Nos voies qui se séparent

Il y a deux ans, je promettais d'être présente, amoureuse et fidèle...pour le meilleur et pour le pire. Aujourd'hui, je trouve cela pénible d'être fidèle. Pas par rapport à toi, mais par rapport à moi-même. Car je sais qu'en ce moment, je reste beaucoup plus pour cette promesse que par envie.

Je suis persuadée que ça va passer, que nos beaux jours reviendront. Je l'espère de tout mon coeur et, sincèrement, j'y crois. Mais là, je pense à notre enfant ,au fait que si je pars, il n'aura pas son père avec lui au quotidien. Ensuite, je me dis que si je reste, il verra notre éloignement, ma tristesse, ta colère...Est-ce réellement mieux ainsi?

Je suis mélangée à travers mon désir de bâtir une relation forte, de surmonter cette tempête avec toi (car, oui, malgré mon chagrin, mon amour pour toi est toujours présent) et le besoin de me respecter. Car si je reste, c'est que je passerai par-dessus mes inconforts, que j'aurai mis de côté le respect de ma propre personne et cela est inconcevable pour moi. Mais tout ça, ce n'est ''qu'une passe'', right? Ça va rentrer dans l'ordre, hein? 

Je veux y croire. Nous avons bâti ensemble une relation qui fût merveilleuse, nous avons créé notre foyer, nous avons fondé une famille. Tout cela est important...et immense, je ne veux pas le balayer du revers de la main à la première épreuve. Mais des épreuves, il y en a eu. J'en ai traversé plusieurs, main dans la main avec toi, mais là, mon vin ne goûte plus rien à force de mettre de l'eau dedans. Il est insipide...et je me sens comme lui. J'ai l'impression de n'être là que pour te supporter, à n'importe quel prix. Je sais que si je te le demande, tu seras là, mais je te sens tellement préoccupé par tes propres histoires que je me sens comme un défouloir. Je suis là pour t'écouter, pour te supporter, pour t'enlever un certain poid de sur les épaules, mais je ne ressens plus la réciprocité. Je me sens toujours comme une irritante, comme si je n'étais pas à la hauteur de tes besoins. Et si je ne feel pas, alors c'est encore pire. Pourtant, je sais que tu m'aimes. Même à travers ces tourments, tu sais me le démontrer.

Je sens que tu as des choses à régler, seul, que ce petite bout de chemin là, c'est toi qui doit le faire, sans moi. Mais je me sens lâche de te laisser alors que tu as autant d'épreuves, que tu as besoin d'aide...Mais à quel point dois-je m'effacer, oublier mon bonheur, pour te permettre de vivre le tien? Je suis perdue. Prends ma main, que l'on retrouve notre chemin, ensemble...que nos voies se séparent ou se chevauchent. J'ai besoin de sentir ta main dans la mienne.

 

Collaboratrice anonyme

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés