Je n'aime plus être mère

''J'me laisserai pas crever dans une vie en noir et blanc...J'arrive plus à faire semblant d'être à la bonne place et au bon moment.'' Ce sont les paroles de Roxanne Bruneau qui joue en boucle dans mes écouteurs depuis une semaine.

Être mère, ça m'est tombé dessus par surprise (ça faisait à peine un an avec mon homme) et, après le choc, ce fût une très grande joie. Au passage, ça a fait un ménage naturel de mes amis et ça m'a tranquillement amené dans la ''vraie vie d'adulte'' avec les responsabilités, un horaire plus fixe, la stabilité, pis toute, pis toute...

Au début, c'était plutôt facile à gérer : bébé nous suivait partout et adorait découvrir ce qui l'entourait...et s'endormait au besoin. Malgré la fatigue, j'étais si heureuse de pouvoir sortir après 9 mois à être malade en permanence que je m'en donnais à coeur joie et cet équilibre me convenait parfaitement.

Mais dire oui à cette nouvelle vie, ça a aussi voulu dire non à un tas de choses : les voyages en amoureux que l'on avait pas eu le temps de faire, mon horaire de travail jusqu'aux petites heures du matin que j'avais depuis le cégep, des road trip improvisés qui ponctuaient ma vie de façon plutôt régulière...et bien plus encore.

Je suis tombée dans le ''maison, mariage, bébé'' en étant très heureuse de le faire (même si c'était dans le désordre ahah). J'adorais être mère et mon couple allait et va toujours bien (des ajustements à faire comme tout le monde, mais c'est une relation saine qui me comble à tous les niveaux.)  Malgré tout, au fond de moi, il y avait une petite brise de folies qui voulait souffler, mais mon bonheur prenait le dessus. Et puis,'' j'ai un travail qui me permet des folies '' que je me répétais souvent.

Sauf que là...c'est pu assez. Ça fait un bon deux ans que je tente de me convaincre que oui, mais la vérité c'est que NON. Entre l'anxiété de ma fille qui fait que TOUTES ses émotions ressortent en une tornade de colère et de haine à gérer et mon rôle de belle-mère qui m'a été imposé d'une façon avec laquelle je ne suis pas du tout en accord , je me suis épuisée. Être mère/belle-mère, ça ne me convient plus. Pas comme ça. La plupart des moments où je dois assumer ces rôles me grugent toute mon énergie et les jours où je passe du temps de qualité avec elles sont de plus en plus rares. 

(J'ai été consulté, j'ai un suivi en ce moment pour m'aider à gérer tout cela.) Et, j'espère que tu l'avais déjà compris, mais au cas, j'aime mes enfants/beaux enfants. De tout mon coeur. C'est pas ça le problème. Le problème, c'est que j'en ai marre d'être mère, de n'être qu'une mère. Je veux plus, j'ai BESOIN de plus. J'ai besoin que ça ne prenne plus toute la place. J'ai besoin que MES envies comptent, que MES rêves soient pris en ligne de compte, même si ça implique de déroger de la vision ''normale'' de la vie de famille. Je ne veux plus être mère dans la définition dont je me l'étais figuré, dans le rôle de celle qui doit tout sacrifier pour ses enfants. Je suis plus que ce rôle là et je veux m'autoriser à l'être. J'ai besoin de redevenir moi, au travers de tout ça, pour mon mari, pour moi, mais pour les filles aussi.

Même si ça implique que je serai moins présente par moments, je veux me prouver et surtout leur prouver que la vie ça peut être plus que le moule qu'on t'a montré, si tu le désire. Que le combo ''maison, chien et BBQ'', ça se peut que ça ne te convienne pas. Que ça demande des efforts et des sacrifices, mais que tu peux les réaliser tes rêves. Qu'avoir une famille, ça ne t'empêche pas d'être une personne à part entière. Que d'être moins présente en terme de temps, mais que chacun des moments où tu l'es en est un de qualité, c'est encore mieux. Que si tu n'es plus bien dans ta vie, tu n'as pas à l'endurer car tes besoins sortent de ''la norme''.  Et c'est par l'exemple que je leur démonterai tout ça...

En prenant soin de moi, en m'écoutant, en sortant du cadre.. Quand j'aurai tout mis en place, après plusieurs ajustements, nous ne serons plus une famille conventionnelle...mais je me serai donné la permission d'être une bonne mère tout en étant la vraie version de moi.

 

Nickie

 ****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****

  • Si tu as vécu une situation particulière ou que tu te reconnais dans ses propros et que tu as envie de la partager avec nous, écris-nous à info@lesdoucesfoliesdenickie.com ou laisse ton commentaire, il nous fera plaisir de te lire!

****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****♥♥♥♥♥*****

Pour le couple derrière les parents

 *♥*MAIS*♥*

Bien plus qu'une simple boutique, Les Douces Folies de Nickie t’offre une plate-forme regroupant divers outils pour permettre aux parents de se retrouver en tant qu’amoureux, à travers les défis de la parentalité.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés